Actualités immobilières : tout ce qu’il faut savoir sur la loi Pinel

2018 a beau sembler une année qui n’est pas favorable pour les placements en immobilier, il suffit de combiner les bonnes lois pour pouvoir investir en pierre sans sombrer sous les vagues fiscales. Prenons comme exemple la loi Pinel qui vous permet de profiter d’une réduction fiscale de 21 % sur la valeur de l’investissement initial, si et seulement si, ledit bien est mis en location pour 6, 9 ou 12 ans. Imaginez si vous combinez la loi Pinel avec la loi du prêt à taux zéro si c’est votre premier achat, ce serait alors une combinaison gagnante. Pour vous épargner des heures de recherche en ligne, nous vous résumons les choses en quelques points.

Continuer la lecture

Ménage de printemps : que faire de ses affaires encombrantes ?

Le grand ménage de printemps comporte, généralement, 12 étapes :
– Le tri des affaires de tous
– Le brossage des plafonds
– Le nettoyage des murs
– Le nettoyage du sol
– Le nettoyage des tapis
– Le nettoyage des meubles
– Le nettoyage des fenêtres
– Le nettoyage des appareils
– L’entretien des appareils électroniques
– Le nettoyage de la salle de bains
– Le nettoyage des poubelles
– Aération et nettoyage du chauffage
Cependant, l’étape la plus importante, celle qui vient en tout premier lieu, est « la recherche d’une solution pour les affaires encombrantes » qu’on ne veut surtout pas vendre ou jeter.
Chaque année, vous êtes obligé de trouver un emplacement où stocker vos affaires dont vous aurez sûrement besoin après les vacances d’été.
La solution est pourtant simple, elle est adoptée par les plus grands pays du monde, tels que les États-Unis d’Amérique.
Il s’agit du self stockage.
Ce concept est développé par des sociétés françaises depuis 1990, qui offrent momentanément en location à leurs clients des garde-meubles ou boxes, pour le stockage des affaires pour lesquelles il n’y a plus de place chez soi.
Ces sociétés sont également convoitées par les professionnels, pour l’archivage de certains de leurs documents ou papiers administratifs, juridiques…
Ainsi, le client a la liberté de choisir la durée de son contrat de location et la taille du box qu’il désire louer.
Il bénéficie aussi d’un accès libre et illimité à son box, qui demeure parfaitement sécurisé via un code secret, du gardiennage et de la vidéosurveillance.

Continuer la lecture

Jardin-sec

Qu’est-ce qu’un jardin sec ?

Un jardin sec se plante à l’automne. Le jardin sec est un jardin économe en eau. Mais attention, il ne convient pas à tous les sols ni à tous les climats.

C’est un jardin qui utilise des plantes très résistantes à la sécheresse. Il n’a donc aucun besoin en arrosage une fois que les plantes sont bien installées, c’est-à-dire que leurs racines sont profondément ancrées dans le sol.

Dans quelles régions peut-on faire un jardin sec ?

Le jardin sec a surtout vocation à être installé dans le bassin méditerranéen mais pas seulement. Il est une réponse à un problème de climat ou de sol lorsqu’un jardin traditionnel est difficile à réaliser. On peut faire un jardin sec sur la cadière, Toulon, le Beausset, à certains endroits en région du var, par exemple, mais seulement sur un sol très bien drainé. Celui-ci doit être sablonneux ou caillouteux ou rocheux sur une pente rocheuse.

Pourquoi faire un jardin sec ?

Pour ne pas consommer d’eau. C’est une démarche moderne de jardinage, dans laquelle on essaie de limiter les intrants comme l’eau ou les engrais. Il est très facile de réaliser un jardin écologique à partir d’un jardin sec.

Quel type de plantes trouve-t-on dans un jardin sec ?

On trouve toutes les essences méditerranéennes, comme le myrte, l’arbousier, le chêne, le pistachier, le ciste, le pin, le cyprès ou l’olivier. Et aussi de nombreuses plantes aromatiques : lavande, thym, romarin, sarriette, marjolaine, origan… Un jardin sec ressemble à une garrigue, avec aussi des cailloux et des rochers.

Par où commencer son jardin sec ?

Tout d’abord, il faut planter à l’automne, en début de période humide. Si le sol n’est pas assez drainé, il faut ajouter du sable et des cailloux afin que les plantes retrouvent un environnement proche de leurs conditions d’origine. Ensuite vient l’étape du choix des plantes. Il ne faut pas se laisser enthousiasmer par une grosse et jolie plante, qui a sans doute été forcée à l’engrais. Mieux vaut choisir des plantes petites, touffues et compactes, qui s’ancreront plus facilement dans leur nouveau sol. Il faut prendre le temps de choisir des plantes adaptées au climat et au sol de sa région, et s’assurer de leur résistance au froid si l’on est en région froide.

Comment entretenir un jardin sec ?

L’entretien est minime. Certaines plantes comme la lavande ont besoin d’une taille annuelle. On remplace le désherbage par du paillage minéral comme du gravier, ce qui limite la germination des mauvaises herbes.

Un jardin sec change-t-il d’aspect en hiver ?

Oui, son aspect change de saison en saison. D’ailleurs, un jardin sec est beau toute l’année, et c’est l’un de ses atouts supplémentaires. En effet, il est surtout constitué de plantes au feuillage persistant. Il existe une diversité extraordinaire de textures et de couleurs de feuillages, avec lesquelles on joue pour personnaliser son jardin.